Comprendre le marketing responsable

Arnaud Joly
Arnaud Joly

sharings

[sibwp_form id=1]

Marketing durable, marketing responsable ou marketing éthique: quel que soit le terme utilisé, il est question de rapprochement entre le marketing et le développement durable. En concevant des articles et des prestations plus responsables, mais aussi en adaptant ses pratiques de marketing au jour le jour, que ce soit lors de la confection d’une nouvelle documentation, de la réalisation d’un plan de promotion ou d’une campagne de communication.

Le marketing responsable concrètement, c’est :
Commercialiser des produits ou services qui pourraient être qualifiés de « responsables », c’est-à-dire des bien ou des services présumés verts (sans impact sur l’environnement), équitables (assurant le développement économique et social des producteurs en difficulté installés dans les pays en développement), socialement responsables ou durables.
Tous les autres produits/services, cherchant à limiter au minimum les impacts socio-environnementaux liés à leur production, utilisation/consommation et fin de vie….
Quelques exemples :
Challenger le consommateur plutôt que le pousser à la surconsommation (C’est le cas de la CAMIF à l’occasion des Black Friday – Nous en parlions ici)
Développer la demande des consommateurs pour une offre plus responsable plutôt que répondre à la demande
Répondre aux enjeux de société plutôt que créer des problèmes
Prendre en compte l’intérêt pour le DD comme une réalité qui va se renforcer plutôt que de penser à un effet de mode
Réaliser que celà concerne de plus en plus de consommateurs et de clients et les produits/services verts ne s’adressent pas qu’uniquement aux écolos-bobos
Qu’il existe d’autres moyens de rembourser les innovations et que les produits/services verts ne sont forcément plus chers
Que le développement durable n’est pas anxiogène et que l’objectif est de vivre mieux : santé, environnement, bien-être, partage
Voir le développement durable comme une opportunité d’innovation et de différenciation, pas comme une contrainte
Penser au positionnement de son entreprise : Préférer une confiance restaurée, image renouvelée plutôt qu’une mauvaise image et de la méfiance
Travailler en amont le marketing proactif, plutôt qu’un marketing opportuniste / marketing vert en réaction
Créer de la valeur pour la marque et l’ensemble des parties prenantes, pas seulement pour vous
Incorporer le développement durable dans la stratégie globale et donc dans le marketing est un véritable changement culturel qui prendra du temps……. mais les bonnes pratiques du marketing responsable incluent
de réelles sources de valeur pour les marques.

Mot-Clefs: